Manoir de Saint-Ouen près Paris

Centre du duché et ancien siège de l'Ordre des chevaliers de la Noble Maison de Saint-Ouen et de l'Etoile
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La charte 3.0

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Juliano di juliani
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 40
Fief : : Rambouillet
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Lun 9 Juin - 20:21

De sa Majesté ou de son Représentant. Ne nous voilons pas la face, levan viendra jamais mettre son nez la dedans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antoine

avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Lun 9 Juin - 21:30

On en revient donc à l'ouvrir à tout le monde en ce cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wulfen
Héraut de Saint-Ouen
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Lun 9 Juin - 23:02

Juliano di juliani a écrit:
De sa Majesté ou de son Représentant. Ne nous voilons pas la face, levan viendra jamais mettre son nez la dedans...
antoine a écrit:
On en revient donc à l'ouvrir à tout le monde en ce cas
Non je proposais bien de sa Majesté tout court justement pour éviter les abus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume_de_Jeneffe
Duc de Saint-Ouen
avatar

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Mar 10 Juin - 0:01

En effet, Wulfen, oubli de ma part. Je l'ai corrigé ailleurs mais pas là. Je m'en charge de ce pas.

Je vous livre dans les heures à venir la nouvelle mise en forme de cette charte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume_de_Jeneffe
Duc de Saint-Ouen
avatar

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Mar 10 Juin - 1:26

Serait-ce enfin la bonne?

Citation :
Noble Maison de Saint Ouen et de l'Etoile

I. Historique

L’Ordre de l'Étoile, possédant également entre autres dénominations la compagnie des Chevaliers de Notre-Dame de la Noble Maison de Saint-Ouen-les-Saint-Denis, fut un ordre de chevalerie fondé par Jehan le Bon, Roy de France, le VIe jour de novembre MCCCLI.

Il fut créé pour discipliner la chevalerie française, afin d'éviter de renouveler le désastre de Crécy. Pour y être admis, seuls les mérites personnels sur le champ de bataille comptaient ; la valeur lors des tournois n'était pas prise en compte.

Les statuts de l'Ordre mentionnaient le fait qu'aucun de ses chevaliers ne put tourner le dos sur le champ de bataille. Malheureusement, lors de la bataille de Poitiers, nombres de chevaliers, le Roy en personne notamment, furent capturés ou tués. Suite à ce fait, l'Ordre se dissout rapidement.

C'est au IIe jour de mars MCDLV que cet Ordre Souverain revoit enfin la lumière des astres.

II. Définition et Buts

L’Ordre de Saint Ouen et de l’Etoile est un Ordre de Chevalerie Souverain, c’est-à-dire qu’il est soumis à son Grand Maistre seulement. Ce dit Grand Maistre étant le Roy de France lui-même, il est à considérer que l’Ordre n’en est pas pour autant qu’un Ordre Royal, mais bien un Ordre Souverain avant tout.

Il se veut être l’élite de la Chevalerie. C’est dans ce but que la Noble Maison de Saint Ouen crée son Académie Militaire Royale, afin de former la descendance de la noblesse de France, autant dans les lettres que les armes.

L'Ordre de l'Etoile a également pour but la récompense des plus fidèles serviteurs de sa Majesté.

Ainsi, les serviteurs signalés par leurs services de sa Majesté et les descendants de la noblesse de France pourront suivre la voie de la chevalerie. Ils jouiront pour ce faire des enseignements, conseils et exemples prodigués par les chevaliers et autres précepteurs évoluant au sein de l'Ordre.

L'Ordre puit également, lorsque les circonstances le nécessiteront, venir renforcer la garde personnelle de la famille Royale de France.

III. Institutions

a. Souverain Grand Maitre

Sa Majesté le Roy est le Grand Maitre de l'Ordre de l'Etoile. Il a tout pouvoir sur icelui. La succession magistrale suit la succession au Trône de France. Ainsi, le Souverain Grand Maitre sera toujours et obligatoirement le Roy de France.
Il peut également se faire suppléer - s'il le désire ou s'il n'a pas possibilité temporelle ou spatiale d'être présent en personne - par un représentant de son choix.

b. Haut Conseil

Le Haut Conseil de l'Ordre est composé :
  • du Souverain Grand Maitre,
  • des 5 Grands Officiers suivant, qui n’auront pour autant pas droit de vote : le Grand Maitre de France, le Connétable de France, le Grand Ecuyer de France, le Grand Aumônier de France et le Roy d'Armes de France,

  • de 3 Commandeurs, issus des Chevaliers,
  • de 2 Officiers, issus des Emérites,

Ces 5 derniers membres de l'Ordre seront nommés "Hauts conseillers" et auront à se répartir les charges suivantes :
  • le Héraut: il portera le nom héraldique de "Saint-Ouen", et aura pour charge toute question héraldique telle que le blasonnement et l'armorial. Il est également en charge de la diplomatie et de la communication externe de l’Ordre;
  • le Chancelier: il se charge de la justice au sein de l'Ordre, enregistre et consigne les serments, garde précieusement les sceaux de l'Ordre et les appose sur les documents officiels. Il est le responsable de la communication interne de l’Ordre;
  • le Prévôt: il assure la sécurité et la bonne tenue du manoir, il en gère les accès et s’occupe de l’archivage général. Il est également la garant de la bonne tenue des débats et des votes;
  • le Maitre d’Armes: il a pour charge la gestion de la partie militaire de l’Académie. Il est obligatoirement issu des Chevaliers de l’Ordre;
  • l’Erudit: il a pour charge la gestion de la partie arts et lettres de l’Académie. Il est obligatoirement issu des Emérites de l’Ordre.


Peuvent également être admis au Haut Conseil, sans droit de vote, la Reyne et le Dauphin.

Le Haut Conseil décide de la direction de l’Ordre, de ses actions, de son orientation. Il valide ou pose son véto aux propositions de la Chambre. « La Chambre propose, le Haut Conseil dispose ».

c. Chambre

La Chambre est composée des Chevaliers et Emérites de l’Ordre. Le Haut Conseil y a un droit de regard et de débat, mais ne puit voter aux sondages qui s’y déroulent. La Chambre a pour vocation de proposer et de voter les promotions aux rangs d'Emérites et de Chevaliers. Tous y ont une voix égale, si ce n’est pour le cas des adoubements, où seuls les Chevaliers de l’Ordre ont droit de vote.

d. Assemblée

L'Assemblée est composée des Chevaliers, Emérites, Cadets et Bâcheliers de l’Ordre. La Chambre a pour vocation de proposer des réformes, des dégradations et expulsions et de discuter de la gestion courante de l’Ordre et de l’Académie. Tous y ont une voix égale.

d. Académie

L’Académie de l’Etoile a pour but la formation des descendances des maisons nobiliaires de France, afin de les éduquer et de les former à devenir l’Elite du Royaume. Les Chevaliers et les Emérites de l’Ordre y font office de professeurs, de précepteurs, de parrains d’armes. Ils peuvent s’aider des Cadets et des Bacheliers méritants en cela.

La progression au sein de l’Académie est la suivante:

  • Page: le Page est âgé de 6 à 10 ans. Il apprendra les us et coutumes de la noblesse, l’étiquette, les lettres et les chiffres, l’histoire, la discipline… Il pourra dans ce cadre être mis au service d’un noble, membre de l’Ordre, afin d’intégrer de manière quotidienne ce qui lui sera enseigné;
  • Ecuyer: l’Ecuyer est âgé de 10 à 14 ans. Il apprendra les armes, particulièrement l’épée et la lance, l’équestre, autant la monte que les soins, la forge ainsi que toutes activités pouvant le préparer à supporter, plus tard, le poids d’un harnois. Il pourra dans ce cadre être mis au service d’un Chevalier de l’Ordre, afin d’intégrer de manière quotidienne ce qui lui sera enseigné;
  • Bachelier: le Bachelier a plus de 14 ans. Il perfectionne son apprentissage au sein de l’Académie, dans tous les domaines. Il peut servir d’aide aux Chevaliers et aux Emérites dans le cadre des cours donnés au sein de la dite Académie. Il peut également être attaché aux troupes de l’Ordre, dans le cas de mouvements armés.


IV. Membres

La Noble Maison de Saint-Ouen et de l’Etoile n’est ouverte qu'à certaines personnes, signalées par leurs qualités. Les méthodes d’admissions sont les suivantes:
  • sur désir du Roy lui-même, discrétionnairement ;
  • cooptation: un Cadet peut proposer de futurs Cadets, un Emérite pouvant proposer de futurs Emérites et Cadets, alors que le Chevalier est en mesure de proposer de futurs Chevaliers, Emérites et Cadets. Ces propositions sont votées par la Chambre. En cas d’avis favorable, il est alors proposé au futur possible membre son désir, s’il aspire à devenir membre de l’Ordre et s’il y est prêt à s’y investir. S’il est en faveur de son intégration, il reviendra alors au Haut Conseil de voter à son tour, pour entériner ou non son adhésion.


Tout membre quittant l’Ordre, sur son propre désir ou non, ne pourra garder aucun espoir de réintégrer l’Ordre de l’Etoile un jour, sauf sur volonté directe du Roy lui-même.

a. Cadets

Cadet est le moindre rang au sein de l'Ordre. Il est octroyé aux plus fidèles serviteurs de sa Majesté. Le Cadet peut s’investir en l’Ordre au sein de l’Académie, au sein de la Chambre, ainsi que lors des déplacements armés de l’Ordre.

b. Emérites

Les Emérites sont les Cadets qui par leur investissement au sein de l’Ordre passent au grade supérieur, ainsi que les 10 Grands Officiers de la Couronne, qui seront Emérites le temps qu’ils occuperont leur charge. S'ils résignent leur charge de Grand Officier de la Couronne après l'avoir exercée plus de deux mois, et sans motion de défiance formulée par la majorité du Haut Conseil de l'Ordre, ils gardent leur statut d'Emérites.
Ils intègrent la Chambre, et font office de professeurs et de précepteurs en l’Académie.
Ils constituent le sommet de l'Ordre, car nulle échelon n'existe qui leur soit supérieur.

c. Chevaliers

Les Chevaliers sont ceux que sa Majesté estime les plus méritants de ses serviteurs et qui ont établi faits d'armes en son nom alors qu'ils portaient déjà le collier de Cadets ou d'Emérites. Portant les couleurs de l'Ordre du Roy, ils sont également, tout comme sa Majesté, de fidèles aristotéliciens. Ils sont limités au nombre de cinquante, et une seigneurie en Isle de France - parmi la liste établie - se trouve liée à leur titre.

Les titres de Chevaliers de l'Etoile sont héréditaires, sous condition. Le dit héritier devra en toute circonstance suivre formation avec succès au sein de l’Ordre, s'y investir et aura devoir d’établir fait d’armes au nom de sa Majesté pour pouvoir espérer se voir octroyer le titre de son ascendant. Dans ce cas, au décès du Chevalier, et au terme de sa formation si l’héritier se trouvait mineur lors du décès de son ascendant, l’aîné légitime intégrera l'Ordre et y prendra titre et fief lié. Le Chevalier peut également, par testament, désigner autre descendance légitime que son aîné. Ainsi, le testament primera sur la primogéniture. En attente de cette confirmation, il portera titre de « Seigneur de », et aura l’usufruit du fief lié, mais perdrait droits sur ce titre, ainsi que sur la possibilité de son adoubement, si la Chambre et le Haut Conseil le jugeaient inapte à intégrer l’Ordre.

Tout Chevalier qui déciderait de quitter l’Ordre perdrait usufruit et toute revendication sur le fief lié. Il en serait de même au cas où le Chevalier serait renvoyé pour inactivité, assimilée à la désertion. Par contre, tous Chevaliers renvoyés pour faute grave - défaut d’allégeance, comportement indigne, dérogeance,… - perdraient également leur titre de Chevalier.

Cas particulier est fait du Grand Ecuyer de France, qui, durant le temps où il occupera cette charge de Grand Officier, sera Chevalier de Saint-Ouen-les-Saint-Denys. Il n’aura point l’usufruit sur cette terre, qui reste propriété et dépendance de l’Ordre, mais cela lui conférera plus grande légitimité dans le cadre des adoubements des Grands Maistres des Ordres Royaux reconnus par la Couronne de France au nom de sa Majesté.

V. Serment et cumuls

Tout Chevalier de l'Ordre doit fidélité et obéissance à sa Majesté. Il devra ainsi, à son entrée en l'Ordre, prêter hommage-lige au Souverain Grand Maitre.
Les Cadets, Bâcheliers et Emérites devront l'hommage simple.
Le choix des termes utilisés est laissé à loisir, mais le serment devra être sans équivoque.

L’Ordre Souverain, n’étant pas sur le même pied d’égalité que les Ordres Royaux et les Ordres de Mérite, permet donc le cumul avec iceux. Les titres de l’Ordre de Saint Ouen et de l’Etoile sont eux non cumulables. Un seul et unique titre par tête, quelques soient les circonstances amenant à ces récompenses.

VI. Siège, armoirie, colliers et devise

Le siège de l'Ordre se trouve en le manoir de Saint-Ouen-les-Saint-Denys, près Paris.

Le blason est de gueules semé de grandes étoiles d'argent à huit rais, chargées chacune en cœur d'un tourteau d'azur surchargé d'un soleil rayonnant vidé d'or. L'écu est tenu par deux chevaliers de l'Ordre de l'Etoile.

Les Cadets portent pour insigne une étoile d'argent à huit rais, chargée en son cœur d'un tourteau d'azur surchargé d'un soleil rayonnant vidé d'or, suspendue à un ruban de sinople.

Les Emérites portent pareil insigne, suspendu à un ruban d’azur.

Les Chevaliers portent pareil insigne, suspendu à un ruban de gueules.

Les Officiers portent pareil insigne, suspendu à un ruban d’azur borduré de sable.

Les Commandeurs portent pareil insigne, suspendu à un ruban de gueules borduré de sable.

Le Souverain Grand Maitre porte pareil insigne, suspendu à un ruban de gueules borduré d'or.

L’Ordre Souverain de Saint-Ouen et de l’Etoile instaure comme obligation le port de ce collier en les armoiries des membres. Ne point le porter serait considéré comme un refus de l’honneur qui est fait, et pourrait entrainer le renvoi dudit membre.

La devise de l'Ordre est "MONSTRANT REGIBUS ASTRA VIAM" ce qui signifie "les astres montrent la route au Roy".


Rédacteur: Guillaume_de_Jeneffe, écuyer de l'Ordre
Sur base des travaux de feu Rassaln d’Arduilet, de Kirah du Breuil et de Rehaël d'Arduilet
Au IXe jour de juyn MCDLVI, en Saint-Ouen-les-Saint-Denys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La charte 3.0   Mar 10 Juin - 20:30

Euhhh d'abord, moi j'ai juste fait critiquer.... parait que j'ai un "don" pour ca.
C'est à ceux qui ont du endurer mes remarques ici et sur mésange et fait la synthèse de la charte qu'il faut adresser les remerciements et félicitations ! Soit Rehael et Guillaume, pas à moi !
D'ailleurs Guillaume a encore eu droit à des foudres hier soir pendant ma courte pause... Embarassed

Bon, euhhh.... j'ai encore des remarques.... oui .... Embarassed

Wulfen a écrit:

Je propose ceci: "La Noble Maison de Saint-Ouen et de l’Etoile n’est ouverte qu’à la noblesse de France sauf volonté exclusive de Sa Majesté".

Bien vu !

Et non , pas pour son représentant dans l'Ordre.... c'est réouvrir la porte au copinage.... chassez le par la porte, il revient par la fenetre ! Evil or Very Mad

EDIT : Aie zut, mal compris .... J'étais en mode je comprends que la noblesse des autres royaumes ne peut pas à l'exception d'une motion du roy. Mais que l'accès par le mérite pour qui que ce soit, puisse etre validé comme prévu.



La charte :
Citation :
cooptation: un Cadet peut proposer de futurs Cadets, un Emérite pouvant proposer de futurs Emérites et Cadets, alors que le Chevalier est en mesure de proposer de futurs Chevaliers, Emérites et Cadets. Ces propositions sont votées par la Chambre. En cas d’avis favorable, il est alors proposé au futur possible membre son désir, s’il aspire à devenir membre de l’Ordre et s’il y est prêt à s’y investir. S’il est en faveur de son intégration, il reviendra alors au Haut Conseil de voter à son tour, pour entériner ou non son adhésion.
D'abord, seuls les chevaliers discutent des futurs chevalier on avait dit non ?
Et je reste sur cet avis que faire espérer quelqu'un en lui demandant son désir, pour que ensuite le haut conseil refuse peut etre, ce n'est pas très sain ....
Le Haut Conseil devrait donner un avis positif avant qu'on ne le propose à l'éventuel futur membre.


Citation :

a. Cadets

Cadet est le moindre rang au sein de l'Ordre. Il est octroyé aux plus fidèles serviteurs de sa Majesté. Le Cadet peut s’investir en l’Ordre au sein de l’Académie, au sein de la Chambre, au sein de l'assemblée, ainsi que lors des déplacements armés de l’Ordre.

Pas la chambre, l'assemblée !

Citation :
b. Emérites

Les Emérites sont les Cadets et les bacheliers qui par leur investissement au sein de l’Ordre passent au grade supérieur, ainsi que les 10 Grands Officiers de la Couronne, qui seront Emérites le temps qu’ils occuperont leur charge. S'ils résignent leur charge de Grand Officier de la Couronne après l'avoir exercée plus de deux mois, et sans motion de défiance formulée par la majorité du Haut Conseil de l'Ordre, ils gardent leur statut d'Emérites.
Ils intègrent la Chambre, et font office de professeurs et de précepteurs en l’Académie.
Ils constituent le sommet de l'Ordre, car nulle échelon n'existe qui leur soit supérieur.

t'as encore oublié les bacheliers ! Evil or Very Mad

Citation :
c. Chevaliers

Les Chevaliers sont ceux que sa Majesté estime les plus méritants de ses serviteurs et qui ont établi faits d'armes en son nom alors qu'ils portaient déjà le collier de Bachelier, de Cadets ou d'Emérites. Portant les couleurs de l'Ordre du Roy, ils sont également, tout comme sa Majesté, de fidèles aristotéliciens. Ils sont limités au nombre de cinquante, et une seigneurie en Isle de France - parmi la liste établie - se trouve liée à leur titre.

Les titres de Chevaliers de l'Etoile sont héréditaires, sous conditions. Le dit héritier devra en toute circonstance suivre une formation avec succès au sein de l’Ordre, s'y investir et aura devoir d’établir hauts faits d’armes au nom de Sa Majesté pour pouvoir espérer se voir octroyer le titre de son ascendant si celui ci venait à décéder. Dans ce cas, au décès du Chevalier, et au terme de sa formation si l’héritier se trouvait mineur lors du décès de son ascendant, l’aîné légitime intégrera l'Ordre et y prendra titre et fief lié. Le Chevalier peut également, par testament, désigner autre descendance légitime que son aîné. Ainsi, le testament primera sur la primogéniture. En attente de cette confirmation, il portera titre de « Seigneur de », et aura l’usufruit du fief lié, mais perdrait droits sur ce titre, ainsi que sur la possibilité de son adoubement, si la Chambre et le Haut Conseil le jugeaient inapte à intégrer l’Ordre.

Tout Chevalier qui déciderait de quitter l’Ordre perdrait usufruit et toute revendication sur le fief lié. Il en serait de même au cas où le Chevalier serait renvoyé pour inactivité, assimilée à la désertion. Par contre, tous Chevaliers renvoyés pour faute grave - défaut d’allégeance, comportement indigne, dérogeance,… - perdraient également leur titre de Chevalier.

Cas particulier est fait du Grand Ecuyer de France, qui, durant le temps où il occupera cette charge de Grand Officier, sera Chevalier de Saint-Ouen-les-Saint-Denys. Il n’aura point l’usufruit sur cette terre, qui reste propriété et dépendance de l’Ordre, mais cela lui conférera plus grande légitimité dans le cadre des adoubements des Grands Maistres des Ordres Royaux reconnus par la Couronne de France au nom de sa Majesté.

on avait viré cette phrase ambigue ! pourquoi que tu la remets ?

Je te remets ma proposition qui semblait acceptée :

Citation :
Les titres de Chevaliers de l'Etoile sont un héréditaires selon plusieurs conditions .
Ainsi, le dit héritier devra en toutes circonstances suivre une formation avec succès au sein de l’Ordre, s'y investir et aura devoir d’établir ou fournir la preuve de hauts faits d’armes au nom de Sa Majesté pour pouvoir espérer se voir octroyer le titre de son défunt ascendant.
Le Chevalier peut également, par testament, désigner une autre descendance légitime que son aîné. Ainsi, le testament primera sur la primogéniture.
En attente de cette confirmation, il portera titre de « Seigneur de », et aura l’usufruit du fief lié, mais perdrait droits sur ce titre et son usufruit, ainsi que sur la possibilité de son adoubement, si la Chambre et le Haut Conseil le jugeaient inapte à intégrer le rang de Chevalier de l’Ordre.

Les chevaliers qui quittent l'ordre sont-ils soumis à l'édit sur les chevaliers quittant leur ordre et souhaitant conserver leur statut de chevalier ?

Ces remarques excepté, et le fait qu'on laisse l'assemblée décider de l'expulsion des membres qui me chiffonne un peu.... ca devrait etre le Haut conseil qui entérine, ca me va. Razz

Puis j'ai un doute subit.... euhhh.... Est ce que Montjoie pourrait nous confirmer que l'héritage conditionné comme présenté ci-dessus est possible et autorisé et le port du titre de "seigneur de" en Ile de France serait permis dans le cas présent ?
Puis ce "seigneur" devrait-il hommage au Roy pour la seigneurie ?


Dernière édition par kirah le Mar 10 Juin - 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Juliano di juliani
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 40
Fief : : Rambouillet
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Mar 10 Juin - 21:52

kirah a écrit:


Wulfen a écrit:

Je propose ceci: "La Noble Maison de Saint-Ouen et de l’Etoile n’est ouverte qu’à la noblesse de France sauf volonté exclusive de Sa Majesté".

Bien vu !

Et non , pas pour son représentant dans l'Ordre.... c'est réouvrir la porte au copinage.... chassez le par la porte, il revient par la fenetre ! Evil or Very Mad


....

Hem... Tu as déjà vu un cas d'abus?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume_de_Jeneffe
Duc de Saint-Ouen
avatar

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Mar 10 Juin - 23:31

Pour les bâcheliers et la question de la procédure des élections, je confesse un manque d'attention.

Pour la remarque de Wulfen, la question qui se pose est l'activité de Lévan dans le cas de SO. Si on réduit la possibilité pour les roturiers de nous rejoindre à la seule décision royale, c'est pas demain la veille qu'on les verra arriver. Selon toute vraisemblance, Guillaume sera GMF avant ça. Donc ajouter une clause de ce type est la meilleure façon de nous faire passer pour une belle bande d'hypocrites. Ce que Juju semble confirmer d'ailleurs.

Kirah, pour l'assemblée qui décide des dégradations, relis une fois (on est Belge ou on ne l'est pas) et tu verras qu'elle ne peut que proposer. CQFD.

Voila une nouvelle version du texte, final?

Citation :
Noble Maison de Saint Ouen et de l'Etoile

I. Historique

L’Ordre de l'Étoile, possédant également entre autres dénominations la compagnie des Chevaliers de Notre-Dame de la Noble Maison de Saint-Ouen-les-Saint-Denis, fut un ordre de chevalerie fondé par Jehan le Bon, Roy de France, le VIe jour de novembre MCCCLI.

Il fut créé pour discipliner la chevalerie française, afin d'éviter de renouveler le désastre de Crécy. Pour y être admis, seuls les mérites personnels sur le champ de bataille comptaient ; la valeur lors des tournois n'était pas prise en compte.

Les statuts de l'Ordre mentionnaient le fait qu'aucun de ses chevaliers ne put tourner le dos sur le champ de bataille. Malheureusement, lors de la bataille de Poitiers, nombres de chevaliers, le Roy en personne notamment, furent capturés ou tués. Suite à ce fait, l'Ordre se dissout rapidement.

C'est au IIe jour de mars MCDLV que cet Ordre Souverain revoit enfin la lumière des astres.

II. Définition et Buts

L’Ordre de Saint Ouen et de l’Etoile est un Ordre de Chevalerie Souverain, c’est-à-dire qu’il est soumis à son Grand Maistre seulement. Ce dit Grand Maistre étant le Roy de France lui-même, il est à considérer que l’Ordre n’en est pas pour autant qu’un Ordre Royal, mais bien un Ordre Souverain avant tout.

Il se veut être l’élite de la Chevalerie. C’est dans ce but que la Noble Maison de Saint Ouen crée son Académie Militaire Royale, afin de former la descendance de la noblesse de France, autant dans les lettres que les armes.

L'Ordre de l'Etoile a également pour but la récompense des plus fidèles serviteurs de sa Majesté.

Ainsi, les serviteurs signalés par leurs services de sa Majesté et les descendants de la noblesse de France pourront suivre la voie de la chevalerie. Ils jouiront pour ce faire des enseignements, conseils et exemples prodigués par les chevaliers et autres précepteurs évoluant au sein de l'Ordre.

L'Ordre puit également, lorsque les circonstances le nécessiteront, venir renforcer la garde personnelle de la famille Royale de France.

III. Institutions

a. Souverain Grand Maitre

Sa Majesté le Roy est le Grand Maitre de l'Ordre de l'Etoile. Il a tout pouvoir sur icelui. La succession magistrale suit la succession au Trône de France. Ainsi, le Souverain Grand Maitre sera toujours et obligatoirement le Roy de France.
Il peut également se faire suppléer - s'il le désire ou s'il n'a pas possibilité temporelle ou spatiale d'être présent en personne - par un représentant de son choix.

b. Haut Conseil

Le Haut Conseil de l'Ordre est composé :
  • du Souverain Grand Maitre,
  • des 5 Grands Officiers suivant, qui n’auront pour autant pas droit de vote : le Grand Maitre de France, le Connétable de France, le Grand Ecuyer de France, le Grand Aumônier de France et le Roy d'Armes de France,

  • de 3 Commandeurs, issus des Chevaliers,
  • de 2 Officiers, issus des Emérites,

Ces 5 derniers membres de l'Ordre seront nommés "Hauts conseillers" et auront à se répartir les charges suivantes :
  • le Héraut: il portera le nom héraldique de "Saint-Ouen", et aura pour charge toute question héraldique telle que le blasonnement et l'armorial. Il est également en charge de la diplomatie et de la communication externe de l’Ordre;
  • le Chancelier: il se charge de la justice au sein de l'Ordre, enregistre et consigne les serments, garde précieusement les sceaux de l'Ordre et les appose sur les documents officiels. Il est le responsable de la communication interne de l’Ordre;
  • le Prévôt: il assure la sécurité et la bonne tenue du manoir, il en gère les accès et s’occupe de l’archivage général. Il est également la garant de la bonne tenue des débats et des votes;
  • le Maitre d’Armes: il a pour charge la gestion de la partie militaire de l’Académie. Il est obligatoirement issu des Chevaliers de l’Ordre;
  • l’Erudit: il a pour charge la gestion de la partie arts et lettres de l’Académie. Il est obligatoirement issu des Emérites de l’Ordre.


Peuvent également être admis au Haut Conseil, sans droit de vote, la Reyne et le Dauphin.

Le Haut Conseil décide de la direction de l’Ordre, de ses actions, de son orientation. Il valide ou pose son véto aux propositions de l'Assemblée. « L'Assemblée propose, le Haut Conseil dispose ».

c. Chambre

La Chambre est composée des Chevaliers et Emérites de l’Ordre. Le Haut Conseil y a un droit de regard et de débat, mais ne puit voter aux sondages qui s’y déroulent. La Chambre a pour vocation de proposer et de voter les promotions aux rangs d'Emérites et de Chevaliers. Tous y ont une voix égale, si ce n’est pour le cas des adoubements, où seuls les Chevaliers de l’Ordre ont droit de vote.

d. Assemblée

L'Assemblée est composée des Chevaliers, Emérites, Cadets et Bâcheliers de l’Ordre. L'Assemblée a pour vocation de proposer des réformes, des dégradations et expulsions et de discuter de la gestion courante de l’Ordre et de l’Académie. Tous y ont une voix égale.

d. Académie

L’Académie de l’Etoile a pour but la formation des descendances des maisons nobiliaires de France, afin de les éduquer et de les former à devenir l’Elite du Royaume. Les Chevaliers et les Emérites de l’Ordre y font office de professeurs, de précepteurs, de parrains d’armes. Ils peuvent s’aider des Cadets et des Bacheliers méritants en cela.

La progression au sein de l’Académie est la suivante:

  • Page: le Page est âgé de 6 à 10 ans. Il apprendra les us et coutumes de la noblesse, l’étiquette, les lettres et les chiffres, l’histoire, la discipline… Il pourra dans ce cadre être mis au service d’un noble, membre de l’Ordre, afin d’intégrer de manière quotidienne ce qui lui sera enseigné;
  • Ecuyer: l’Ecuyer est âgé de 10 à 14 ans. Il apprendra les armes, particulièrement l’épée et la lance, l’équestre, autant la monte que les soins, la forge ainsi que toutes activités pouvant le préparer à supporter, plus tard, le poids d’un harnois. Il pourra dans ce cadre être mis au service d’un Chevalier de l’Ordre, afin d’intégrer de manière quotidienne ce qui lui sera enseigné;
  • Bachelier: le Bachelier a plus de 14 ans. Il perfectionne son apprentissage au sein de l’Académie, dans tous les domaines. Il peut servir d’aide aux Chevaliers et aux Emérites dans le cadre des cours donnés au sein de la dite Académie. Il peut également être attaché aux troupes de l’Ordre, dans le cas de mouvements armés.


IV. Membres

La Noble Maison de Saint-Ouen et de l’Etoile n’est ouverte qu'à certaines personnes, signalées par leurs qualités. Les méthodes d’admissions sont les suivantes:
  • sur désir du Roy lui-même, discrétionnairement ;
  • cooptation: un Cadet peut proposer de futurs Cadets, un Emérite pouvant proposer de futurs Emérites et Cadets, alors que le Chevalier est en mesure de proposer de futurs Chevaliers, Emérites et Cadets. Ces propositions sont alors votées par la Chambre avant que le Haut Conseil ne vote à son tour, pour entériner ou non son adhésion.


Tout membre quittant l’Ordre, sur son propre désir ou non, ne pourra garder aucun espoir de réintégrer l’Ordre de l’Etoile un jour, sauf sur volonté directe du Roy lui-même.

a. Cadets

Cadet est le moindre rang au sein de l'Ordre. Il est octroyé aux plus fidèles serviteurs de sa Majesté. Le Cadet peut s’investir en l’Ordre au sein de l’Académie, au sein de l'Assemblée, ainsi que lors des déplacements armés de l’Ordre.

b. Emérites

Les Emérites sont les Cadets et les Bâcheliers qui par leur investissement au sein de l’Ordre passent au grade supérieur, ainsi que les 10 Grands Officiers de la Couronne, qui seront Emérites le temps qu’ils occuperont leur charge. S'ils résignent leur charge de Grand Officier de la Couronne après l'avoir exercée plus de deux mois, et sans motion de défiance formulée par la majorité du Haut Conseil de l'Ordre, ils gardent leur statut d'Emérites.
Ils font office de professeurs et de précepteurs en l’Académie.
Ils constituent le sommet de l'Ordre, car nulle échelon n'existe qui leur soit supérieur.

c. Chevaliers

Les Chevaliers sont ceux que sa Majesté estime les plus méritants de ses serviteurs et qui ont établi faits d'armes en son nom alors qu'ils portaient déjà le collier de Cadets, de Bâcheliers ou d'Emérites. Portant les couleurs de l'Ordre du Roy, ils sont également, tout comme sa Majesté, de fidèles aristotéliciens. Ils sont limités au nombre de cinquante, et une seigneurie en Isle de France - parmi la liste établie - se trouve liée à leur titre.

Les titres de Chevaliers de l'Etoile sont un héréditaires selon plusieurs conditions .
Ainsi, le dit héritier devra en toutes circonstances suivre une formation avec succès au sein de l’Ordre, s'y investir et aura devoir d’établir ou fournir la preuve de hauts faits d’armes au nom de Sa Majesté pour pouvoir espérer se voir octroyer le titre de son défunt ascendant.
Le Chevalier peut également, par testament, désigner une autre descendance légitime que son aîné. Ainsi, le testament primera sur la primogéniture.
En attente de cette confirmation, il portera titre de « Seigneur de », et aura l’usufruit du fief lié, mais perdrait droits sur ce titre et son usufruit, ainsi que sur la possibilité de son adoubement, si la Chambre et le Haut Conseil le jugeaient inapte à intégrer le rang de Chevalier de l’Ordre.

Tout Chevalier qui déciderait de quitter l’Ordre perdrait usufruit et toute revendication sur le fief lié. Il en serait de même au cas où le Chevalier serait renvoyé pour inactivité, assimilée à la désertion. Par contre, tous Chevaliers renvoyés pour faute grave - défaut d’allégeance, comportement indigne, dérogeance,… - perdraient également leur titre de Chevalier.

Cas particulier est fait du Grand Ecuyer de France, qui, durant le temps où il occupera cette charge de Grand Officier, sera Chevalier de Saint-Ouen-les-Saint-Denys. Il n’aura point l’usufruit sur cette terre, qui reste propriété et dépendance de l’Ordre, mais cela lui conférera plus grande légitimité dans le cadre des adoubements des Grands Maistres des Ordres Royaux reconnus par la Couronne de France au nom de sa Majesté.

V. Serment et cumuls

Tout Chevalier de l'Ordre doit fidélité et obéissance à sa Majesté. Il devra ainsi, à son entrée en l'Ordre, prêter hommage-lige au Souverain Grand Maitre.
Les Cadets, Bâcheliers et Emérites devront l'hommage simple.
Le choix des termes utilisés est laissé à loisir, mais le serment devra être sans équivoque.

L’Ordre Souverain, n’étant pas sur le même pied d’égalité que les Ordres Royaux et les Ordres de Mérite, permet donc le cumul avec iceux. Les titres de l’Ordre de Saint Ouen et de l’Etoile sont eux non cumulables. Un seul et unique titre par tête, quelques soient les circonstances amenant à ces récompenses.

VI. Siège, armoirie, colliers et devise

Le siège de l'Ordre se trouve en le manoir de Saint-Ouen-les-Saint-Denys, près Paris.

Le blason est de gueules semé de grandes étoiles d'argent à huit rais, chargées chacune en cœur d'un tourteau d'azur surchargé d'un soleil rayonnant vidé d'or. L'écu est tenu par deux chevaliers de l'Ordre de l'Etoile.

Les Cadets portent pour insigne une étoile d'argent à huit rais, chargée en son cœur d'un tourteau d'azur surchargé d'un soleil rayonnant vidé d'or, suspendue à un ruban de sinople.

Les Emérites portent pareil insigne, suspendu à un ruban d’azur.

Les Chevaliers portent pareil insigne, suspendu à un ruban de gueules.

Les Officiers portent pareil insigne, suspendu à un ruban d’azur borduré de sable.

Les Commandeurs portent pareil insigne, suspendu à un ruban de gueules borduré de sable.

Le Souverain Grand Maitre porte pareil insigne, suspendu à un ruban de gueules borduré d'or.

L’Ordre Souverain de Saint-Ouen et de l’Etoile instaure comme obligation le port de ce collier en les armoiries des membres. Ne point le porter serait considéré comme un refus de l’honneur qui est fait, et pourrait entrainer le renvoi dudit membre.

La devise de l'Ordre est "MONSTRANT REGIBUS ASTRA VIAM" ce qui signifie "les astres montrent la route au Roy".


Rédacteur: Guillaume_de_Jeneffe, écuyer de l'Ordre
Sur base des travaux de feu Rassaln d’Arduilet, de Kirah du Breuil et de Rehaël d'Arduilet
Au IXe jour de juyn MCDLVI, en Saint-Ouen-les-Saint-Denys.


Dernière édition par Guillaume_de_Jeneffe le Mer 11 Juin - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La charte 3.0   Mer 11 Juin - 0:00

euhh pour la remarque de Wulfen, au temps pour moi => mal compris .... J'étais en mode : "je comprends que la noblesse des autres royaumes ne peut pas à l'exception d'une motion du roy. Mais que l'accès par le mérite pour qui que ce soit, puisse etre validé comme prévu.
Les cadets devront passer par une proposition positive de l'assemblée, c'est déjà conséquent mais entérinés en plus par le Haut Conseil.
Peut etre peut on ajouter que toute proposition de nomination du HC d'un cadet doit passer par consultation de l'assemblée. Ainsi, difficile pour le HC de décider à lu iseul
Revenir en haut Aller en bas
Juliano di juliani
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 40
Fief : : Rambouillet
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Mer 11 Juin - 0:02

C'est deja ce qui se fait tacitement et donc m'irait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarieAlice
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 178
Fief : : Igny
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Mer 11 Juin - 3:26

Citation :
Les Chevaliers sont ceux que sa Majesté estime les plus méritants de ses serviteurs et qui ont établi faits d'armes en son nom alors qu'ils portaient déjà le collier de Cadets, de Bâcheliers ou d'Emérites.

Toujours pas d'accord avec ça mais je vais pas en faire un fromage. Bon pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle_de_Siorac
Cadet
avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Mer 11 Juin - 15:35

Il y a plusieurs choses qui ne me conviennent pas. Je les ai déjà dites, et il semble que je sois la seule que ça dérange.

Alors tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneurieaze.superforum.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La charte 3.0   Sam 21 Juin - 1:11

Bien, faute de commentaire supplémentaires, le vote a été lancé à l'actuel Haut conseil et je puis vous indiquer que toutes les voix actuelles sont positives.
La réforme est donc validée.

Etape suivante : constitution du nouveau conseil !

Merci mille fois à tous pour votre participation à l'élaboration de cette nouvelle charte et au temps que vous y avez tous investit !
Revenir en haut Aller en bas
antoine

avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Sam 21 Juin - 10:43

alleluia, ce fut long, mais voilà qui est fait.
Voyons ce que donnera la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume_de_Jeneffe
Duc de Saint-Ouen
avatar

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Sam 21 Juin - 20:32

Youou. On y est.

Allez, au RP maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarieAlice
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 178
Fief : : Igny
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Dim 22 Juin - 0:45

Alléluia.... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
icie
Cadet
avatar

Nombre de messages : 68
Fief : : Comte de Salbart, vicomté de Bressuire, baronnie de Lusignan
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Dim 22 Juin - 3:35

Ouffffffffffff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet
Cadet
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Dim 22 Juin - 6:48

Citation :
Bien, faute de commentaire supplémentaires, le vote a été lancé à l'actuel Haut conseil et je puis vous indiquer que toutes les voix actuelles sont positives.

y en à peut être qu'une Wink.

Lle Grand aumonier fait parti du Haut conseil, il vient d'être nommé, c'est gédeon. Donc autand le récuperer Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La charte 3.0   Dim 22 Juin - 14:47

Le vote a été clot avant sa nomination.
Revenir en haut Aller en bas
dragonet
Cadet
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Mar 24 Juin - 7:07

pas une raison pour le laisser dehors..Wink

De toutes façon dans les nouveaux statuts, il vote pas, alors il aura l'habitude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La charte 3.0   Mar 24 Juin - 9:28

Je viens de vérifier... il n'est pas nommé...
En effet, seules les annonces dans les administrations royales font foi. Pas d'annonce de la part d'Armoria. Je suis remontée à mi mai.
Donc pas de raisons de lui bailler les accès pour le moment.
Les déclarations d'intentions ne sont pas nominations.
Revenir en haut Aller en bas
dragonet
Cadet
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Mer 25 Juin - 1:02

Verification faites de ma part ça à été effectivement annoncé à Fougére, mais apparement pas pas publié, donc mes excuses (et bon anniversaire Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet
Cadet
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Sam 28 Juin - 2:56

cette [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] est elle lègale?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliano di juliani
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 40
Fief : : Rambouillet
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: La charte 3.0   Sam 28 Juin - 11:19

Ca oui ca l'est.

Mais apres la réforme quand meme Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La charte 3.0   Sam 28 Juin - 12:55

Exactement.

Pour vous tenir au courant :
Là j'attends un changement de Héraut pour l'Ordre (voté avant la réforme, je le précise), puisque c'est plutot lui qui doit annoncer les changements de charte, réforme, etc. C'est lui le porte parole de l'Ordre.

Ensuite il y aura lieu de faire le recensement complet de l'Ordre selon les nouveaux "rang", de manière à évaluer s'il y a lieu de nommer certaines personnes vers le rang d'émérite, ceci en vue de constituer le nouveau HC.
Et une fois le nouveau HC nommé, vogue la galère....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La charte 3.0   

Revenir en haut Aller en bas
 
La charte 3.0
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Charte de bonne conduite
» La Charte des Droits de l'homme selon les pays musulmans...
» Charte du forum - révisée au 8 mars 2011
» La Charte du forum
» Charte et règlement interne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manoir de Saint-Ouen près Paris :: Le Manoir :: Archives de l'Assemblée-
Sauter vers: