Manoir de Saint-Ouen près Paris

Centre du duché et ancien siège de l'Ordre des chevaliers de la Noble Maison de Saint-Ouen et de l'Etoile
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 réforme de Saint Ouen - le projet

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: réforme de Saint Ouen - le projet   Lun 18 Fév - 18:34

[HRP : certains le savaient j'ai cogité sur base de tout ce qui a été dit ici depuis que j'y ai accès et sur base de discussions eues avec des joueurs liés à Saint Ouen. Je me suis donc posé la question de trouver un "créneau" qui n'était pas encore exploité dans les Ordres de Chevalerie actuels dans les RR et qui garderait l'aspect "merite" meme si je le préfèrerais mineur celui là et l'aspect Chevalerie, surtout. Ce qui suit est donc une proposition assez "HRP" en ce sens que c'est la joueuse qui propose une nouvelle structure pour Saint Ouen en espérant que les remarques de tous en fasse quelque chose de jouable et ludique]



SAINT OUEN


I - Objectifs :

  • Formation militaire et littéraire des rejetons des familles nobles
  • Garde rapprochée de la famille royale
    role mineur vu le peu de présence de la famille royale, mais vu l’identité du GM, qui se justifie
  • Unité d’élite de l’Ost Royal
    elite, dans le sens d'une noblesse au fait des institutions royales, tactiques de guerre, expérience militaires, etc. Si elle peut etre IG, tant mieux, mais comme c'est là, c'est plutot rp, puisque ce sont strictement aux nobles et aux particulièrement méritants que St Ouen serait ouvert. Donc de ce fait, il y a une forme d'élitisme par la sélection initiale
    les autres OR étant ouverts à qui le souhaite eux

NB : j’aimerais gommer l’aspect ordre du mérite de SO pour le rendre « secondaire », SO devenant un Ordre de Chevalerie comme un autre. Cependant l’aspect mérite perdure par les modes d’accès à l’Ordre (bachelier ou héritier voir émérite ou chevalier)

II - Origines des membres :

  • Les enfants des familles nobles
  • Les membres d’institutions royales s’étant particulièrement distingués dans un domaine ou un autre, et s’élevant ainsi au même niveau que l’élite formée par l’Ordre.


III - Progression pour les « héritiers » :

  • Formation dans la famille d’un chevalier de l’Ordre, famille autre que celle dont est issue l’héritier en suivant la progression qui suit :
    • Page : apprentissage des us et coutumes nobles, service à table, apprentissage des lettres, des chiffres, etc … :c’est formation de base d’un clerc et des habitudes nobiliaires par le service à un noble et l’apprentissage en étude. De 4 à 8 ans.
      recherches à faire sur les taches qui étaient dévolues historiquement aux pages dans les familles nobles
    • Ecuyer : apprentissage des matières militaires par une formation dans une académie militaire et au service d’un Chevalier. Formation politique/littéraire/renseignements/artistiques, etc… en parallèle au sein de l’Ordre. De 8 à 14 ans.
    • Cadet : Héritier majeur terminant sa formation. Sa progression au sein de l’ordre dépend désormais de ses réalisations.

  • Bachelier : personne s’étant distinguée par des mérites particuliers et des services particuliers à la couronne de France. Elle gagne ainsi son droit d’accès à l’Ordre et la possibilité d’y progresser en y faisant ses preuves de connaissances et compétence à l’image des Cadets.
  • Erudits : Cadet ayant fait la preuve de l’acquisition des connaissances enseignée dans l’académie militaire et l’académie des arts et lettres OU Bachelier s’étant investit dans l’Ordre et pouvant également faire la preuve de l’acquisition des connaissances que doivent montrer les Cadets.
  • Emérites : Erudits ou personnes extérieures s’étant particulièrement distinguées au sein d’une institution royale ou non, dans un domaine autre que militaire. Les émérites sont également des formateurs dans l’académie des arts et lettres.
  • Chevaliers : Erudits, Emerites ou personnes extérieures s’étant particulièrement distingués dans le domaine militaire. Les chevaliers sont également des formateurs dans l’académie militaire.



IV - Membres particuliers :

  • Sa Majesté : Grand Maitre de l’Ordre, Sa Majesté est Chevalier de l’Ordre.
  • La famille royale : les membres de sang de la famille royale ou par lien de mariage sont, s’ils en font la demande, Emérites de l’Ordre de Saint Ouen. Ils sont tributaires du même processus que pour les autres candidats à l’adoubement
  • Les GO : les GO sont des membres des institutions royales s’étant particulièrement démarqués : ils sont à la tête d’une de ces institutions. S’ils n’étaient pas déjà membres de l’Ordre, ils deviennent « Emérites ». S’ils ont des hauts faits militaires, et que le conseil des chevaliers le valide, il peut devenir Chevalier.
  • Le GEF : (changement dans les statuts à prévoir : pour prétendre etre GEF, il faudra etre chevalier d’un OR ou de St Ouen). Il lui sera octroyé une seigneurie liée à sa charge de GEF et qui ne lui est attribuée que durant la durée de son mandat de GEF. Cette seigneurie sera celle de St Ouen en Ile De France. Si durant son mandat, le GEF venait à s’illustrer particulièrement dans le domaine militaire, un nouveau serment pourrait être prononcé par celui-ci et il deviendrait Chevalier à part entière de l’Ordre et non plus « a charge » et se verra octroyer une autre seigneurie dès lors, perdant celle dite de « St Ouen ».


V - Le Haut Conseil :

  • on reprend les 4 charges de la charte initiale, les officiers sont haut-commandeurs de l’Ordre
  • Sa Majesté ou son délégué (pas forcément le GMF) est GM de l’Ordre
  • Siègent au Conseil, en plus de Sa Majesté et le GM : 3 chevaliers, 2 Emérites, les 5 GO. Plus de Chevalier que d’Emérite pour conserver l’aspect Chevalier de l’Ordre et donc militaire.


VI - Le Conseil des Chevaliers:

  • Il regroupe le Haut Conseil et les Chevaliers de l’Ordre
  • ils décide des entrées admissions parmi les chevaliers


VII - Les Seigneuries :

  • Elles sont l’apanage de la noblesse. Seuls les chevaliers sont nobles. Donc le principe de 50 seigneuries perdure. Réservé à l’usus strict des Chevaliers. Si un Chevalier meurt et qu’un de ses héritiers (pas spécialement l’ainé) suit une formation dans l’Ordre, cette seigneurie lui sera réservée le jour où il deviendra chevalier. Mais elle n’est pas héritée systématiquement si l’héritier ne se plie pas aux règles de l’Ordre au niveau progression.


VIII - Académie des arts militaires :

  • Formation à l’art militaire, fournie par les Erudits et Chevaliers de l’Ordre
  • Revoir le principe d’académie déjà visé à plusieurs endroits
  • Peuvent y être intégré aussi tout ce qui tourne autour des joutes, etc


IX - Académie des arts et lettres :

  • Formation aux lettres, à la politique du royaume, aux renseignements, l’infiltration, diplomatie, etc.
  • Objectif : former l’élite du Royaume en leur permettant de côtoyer les GO et autres « hauts personnage » dans le cadre d’une formation. Cela pourrait revêtir la forme de présentation de leurs offices par les GO, de formations à certains domaines, aux règles et coutumes nobiliaires, au service d’un noble…


X - Formation des héritiers :

  • Un héritier suit un apprentissage dans une famille noble autre que la sienne, où il apprend les règles de vie des nobles, des chevaliers, etc. L’objectif est de « coller » au principe d’apprentissage page -> écuyer -> cadet de l’époque.



XI – Questions et remarques diverses sans vraiment de réponse de ma part ??? :

  • 1- Conserve-t-on l’héritage des seigneuries pour les héritiers qui feraient leurs preuves ?
  • 2 - Que faire si un couple de chevalier a plus de deux enfants. Une seule seigneurie pour le couple à hériter ?
  • 3 - Qu’en est-il de la famille royale ?
  • 4 - Quid du conseil des chevaliers, du rôle du haut conseil ? Qu’est ce qui pourrait les distinguer ?
  • 5 - Ouvrir SO à tous les GO (les 10 de la CR) comme Emérite mais ne pas leur donner spécialement accès au Haut Conseil ?
  • 6 - Quid des personnes trop peu impliquées parmi les bacheliers / Cadets / Emérites / Chevaliers / Erudits ? On vire ?
  • 7 -Quid des chevaliers qui l’ont été de par les anciens statuts ? ils conservent leurs éperons ?
Revenir en haut Aller en bas
lancelote
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 185
Fief : : Jouy en Josas
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Mer 20 Fév - 11:31

Il y a de bonnes choses. Mais le premier commentaire que ferai, avant approfondissement, c'est qu'a mon avis, le fils d'un chevalier décédé devrait hérité de la seigneurerie mais pas du titre de chevalier. Et il ne deviendrai chevalier que si parcours il fait.

Le parcours est très interessant, et l'idée de formation de la noblesse est bonne, mais avec l'activité actuelle est ce bien raisonnable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Mer 20 Fév - 11:36

Pour moi, la seigneurie est liée à un niveau de noblesse. Or seuls les chevaliers ont cette noblesse dans l'ordre. D'où la raison pour laquelle je pensais plutot à un système où on "réserve" la seigneurie pour l'héritieur mais où il n'en porte le titre réellement que le jour où il a fait ses preuves.
Ceci afin de respecter le concept d'Ordre de Chevalerie où il convient de progresser et de montrer qu'on mérite cet adoubement.

Pour ce qui est de l'activité, le système est ainsi fait que meme sans l'académie militaire ou des arts et lettres, les héritiers peuvent etre pris en charge par les chevaliers actuels. C'est alors ces chevaliers qui se chargeraient de la formation de leur pupille et après "rapport" au conseil des chevaliers et vote, valideraient le passage à l'étape "erudit"
Revenir en haut Aller en bas
Nico de Brassac
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 231
Fief : : Fontenay
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Mer 20 Fév - 12:06

Bravo, Kirah ! Laughing
J'aime beaucoup ce projet, même s'il n'a plus grand chose à voir avec l'esprit initial voulu par Rassaln. C'est plus complet et, surtout, cela permettra d'intégrer davantage de membres et, donc, de le faire vivre plus facilement.

D'un point de vue d'ancien GEF, je trouve mieux le fait de vraiment réserver le rang de chevalier (et donc les seigneuries) à quelques personnes issues de mérite et non pas forcément à celles membres de la Curia Regis. Cela préserve la vocation militaire de la chevalerie.

Pour ce qui est de la place du GEF, j'imagine qu'il te faudra faire entériner les nouveaux statuts par la Pairie, non ?

Sinon, je n'ai pas de remarque particulière à faire. Je trouve ça très bien, je le redis. Ma seule inquiétude concerne le suivi des héritiers/membres. Cela va être lourd à gérer et implique une motivation/participation sans faille des chevaliers. Vu ce qu'elles sont à l'heure actuelle, j'ai quelques craintes...

Sinon, pour répondre à tes questions :

1° et 2°/ une seigneurie étant attribuée à une personne méritante, je ne vois pas pourquoi sa famille ne pourrait pas en profiter à sa mort. L'héritier légitime la reçoit et n'en sera véritablement propriétaire qu'au terme du parcours que tu décris, suite à une formation interne à l'Ordre, sous la surveillance d'un parrain chevalier qui entérinera ou pas l'héritage. Par contre, une seule seigneurie par famille, quelque soit le nombre d'enfants.

3°/ pour la famille royale, je serai d'avis de me contenter de ce que tu décris dans ton ébauche de nouveaux statuts.

4°/ la différence entre les 2 instances doit être claire, sinon on va encore aboutir à des confusions comme on peut en avoir entre la Pairie et la Curia Regis (pas taper, pas taper !). On pourrait par exemple penser à quelque chose du genre :
Arrow le Conseil des chevaliers s'occuperait de la formation des membres (héritiers et nouveaux promus) qu'il surveillerait et validerait en fin de parcours. Ses compétences porterait davantage sur tout ce qui a trait au domaine militaire.
Arrow le Haut Conseil serait en charge de l'Ordre de façon générale : réforme des statuts, nomination/élection de nouveaux membres, promotion interne à l'Ordre (sur proposition du Conseil des chevaliers), attribution des parrains aux héritiers, etc.
Je n'ai pas vraiment réfléchi à la question. Il s'agit juste de quelques idées.

5°/ pourquoi pas, cela fera toujours plus de membres et, donc, de vie au sein de l'Ordre.

6°/ on vire, sans état d'âme !

7°/ les chevaliers déjà intégrés le restent. Déjà, parce que la refonte des statuts ne signifie pas l'effacement de leurs actions/actes méritoires et parce que la rétroactivité ne doit pas affecter des gens a priori efficaces. D'autre part parce que, pour démarrer, on a besoin de chevaliers et autant se servir de ceux déjà présents et qui participent.

Voilà, j'espère que ces quelques remarques t'aident. N'hésite pas si tu as besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Jeu 21 Fév - 0:04

HRP : pour l'esprit de Rassaln, vous seriez surpris Wink C'est que meme les esprits, y a moyens de discuter avec eux Laughing

RP : merci, je note.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Dim 24 Fév - 20:18

Bon, je jette le gant.

Malgré un courrier envoyé à tous les chevaliers de l'Ordre et encore sur le lieu commun à tous (forum officiel), seulement 2 réactions.
Ca montre clairement l'avenir de cet Ordre.

Pour ma part, ce ne sont pas les sujet d'intérêt qui manquent, j'en trouverai facilement un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Strakastre
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 45
Fief : : Savigny-Sur-Orge
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Dim 24 Fév - 21:11

Pour l'avoir eu en exclusivité, je pensais déjà avoir donné mon avis.

Je crains que le contexte mouvementé actuel ne nous permet pas à tous d'approfondir un tel débat, d'autant qu'il m'apparait déjà complet et quasi-abouti.

En ce qui me concerne, j'en suis partisan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demeure.bbconcept.net/
Juliano di juliani
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 40
Fief : : Rambouillet
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Mar 26 Fév - 1:46

j'en ai parlé également, brievement certes, avec kirah, mais je redis ici, ce qui m'étais venu à l'esprit :

Alors oui, pour moi la réforme est nécéssaire. St Ouen se meurt et c'est pénible de voir qu'un "bijou" tel que ce qu'ils devraient etre, ne peut pas avancer a cause de "détails".


Pour la réforme, j'avais juste émis en remarque que je trouvais qu'il y'avait trop de stade différents. j'ai toujours peur quand j'en vois trop. Peur des absences de réaction, des absences de RP, des absences qui font qu'une personne qui aurait du devenir chevalier voila 6 mois ne l'est pas encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olaf



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Mar 26 Fév - 4:55

1- Conserve-t-on l’héritage des seigneuries pour les héritiers qui feraient leurs preuves ?
La proposition de Nico est intéréssante je trouves.

2 - Que faire si un couple de chevalier a plus de deux enfants. Une seule seigneurie pour le couple à hériter ?
Un seu enfant hérite. Pourquoi pas mettre la seigneurie en suspend et mettre des épreuves pour déterminer qui devrait hériter des deux.

3 - Qu’en est-il de la famille royale ?
Tous membres dés leur majorité à mon sens, ceci même si un enfant par le plus grand malheur n'en était pas digne, n'est ce pas déjà arriver de part le passé d'ailleurs. Dans l'appelation simple de la famille royale pour moi cela comprend uniquement les enfants du couple royal, les freres et soeurs ou cousins et autres devraient comme proposés en faire la demande.

4 - Quid du conseil des chevaliers, du rôle du haut conseil ? Qu’est ce qui pourrait les distinguer ?
Encore une fois les idées de Nico sont pleines de bons sens dans un fonctionnement pyramidale et me semble une base saine de départ.

5 - Ouvrir SO à tous les GO (les 10 de la CR) comme Emérite mais ne pas leur donner spécialement accès au Haut Conseil ?
Pour les GO je pense qu'il faudrait rester sur les 10 de base, par contre le côté haut fait d'arme me gêne toujours autant de part l'incompatibilité de celui ci au vu de notre religion dans notre monde, évinscant ainsi les religieux.

6 - Quid des personnes trop peu impliquées parmi les bacheliers / Cadets / Emérites / Chevaliers / Erudits ? On vire ?
Point dangereux a mon sens qui risque de tourner "version hérauderie", obligation des joueurs de ci ou ca et donc au final risque de creer des désinterets ou conflit limitant les joueurs de jouer comme il leur plait.

7 -Quid des chevaliers qui l’ont été de par les anciens statuts ? ils conservent leurs éperons ?
Les "rétroactivités" sont plus que lassant car un jour une chose est vraie et le lendemain elle ne l'ai plus et vouloir revenir sur ce qui a été fait car tel ou tel statut a changer est un "poil" dictatorial pour un jeu, sauf décision admin j'entends bien, il y a d'autres moyens plus "fins" pour accomoder les deux délicatement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Mar 26 Fév - 11:41

olaf a écrit:

5 - Ouvrir SO à tous les GO (les 10 de la CR) comme Emérite mais ne pas leur donner spécialement accès au Haut Conseil ?
Pour les GO je pense qu'il faudrait rester sur les 10 de base, par contre le côté haut fait d'arme me gêne toujours autant de part l'incompatibilité de celui ci au vu de notre religion dans notre monde, évinscant ainsi les religieux.

Et les émérites, à votre avis.... ils sont là pour quoi ? Aussi bien un Emerite qu'un Chevalier pouvant etre au Haut conseil, seule une prédominance pour les chevaliers persistant.
Le but ici n'est clairement pas de recreer une Curia Bis. La Curia, on voit bien ce qu'elle donne. En outre les GO ont déjà à peine le temps de passer ici. Il convient donc d'avoir un haut conseil actif et non pas décoratif !

Citation :

6 - Quid des personnes trop peu impliquées parmi les bacheliers / Cadets / Emérites / Chevaliers / Erudits ? On vire ?
Point dangereux a mon sens qui risque de tourner "version hérauderie", obligation des joueurs de ci ou ca et donc au final risque de creer des désinterets ou conflit limitant les joueurs de jouer comme il leur plait.

A nouveau... ordre décoratif ou actif ?
Pouvez vous me citer la liste des "ecuyer" actuels de l'Ordre ? Il yen a une floppée.... qui ne sont meme pas inscrit ici.
De là à les considérer comme réellement membres de l'ordre de chevalerie....

Citation :
7 -Quid des chevaliers qui l’ont été de par les anciens statuts ? ils conservent leurs éperons ?
Les "rétroactivités" sont plus que lassant car un jour une chose est vraie et le lendemain elle ne l'ai plus et vouloir revenir sur ce qui a été fait car tel ou tel statut a changer est un "poil" dictatorial pour un jeu, sauf décision admin j'entends bien, il y a d'autres moyens plus "fins" pour accomoder les deux délicatement.

traduction ? pas de rétroactivité ? c'est bien ca ?
Revenir en haut Aller en bas
Rehaël
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 49
Fief : : Mercy
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Mer 26 Mar - 18:49

Copie d'un courrier fait à Kirah il y a quelques temps.

Citation :
Salut, désolé de ne pas avoir répondu jusqu'ici, mais beaucoup de taff et trop peu de sommeil. Mais il est grand temps maintenant de rattraper ce retard. Comme je te l'avais dit, j'aime bien ton projet, et je n'ai pas grand chose à y ajouter en l'état, surtout ne sachant pas ce qu'il s'en est dit au HC. Enfin, j'aurais tout de même une petite proposition: garder l'évolution Page/Ecuyer/Bachelier, et garder Cadet pour les récompensés du mérite. Même si Cadet est une formulation militaire, Bachelier à lui une connotation de chevalerie aussi forte que celle d'Ecuyer à mon sens. Sauf que Cadet peut se rapporter aussi à l'élève officier, et un officier n'est pas forcément militaire (exemple des officiers de la maison du Roy, pour exemple).

Je vais par contre t'apporter mes réponses aux questions que tu poses en fin de texte.

Citation :
XI – Questions et remarques diverses sans vraiment de réponse de ma part ??? :


* 1- Conserve-t-on l’héritage des seigneuries pour les héritiers qui feraient leurs preuves ?
* 2 - Que faire si un couple de chevalier a plus de deux enfants. Une seule seigneurie pour le couple à hériter ?
* 3 - Qu’en est-il de la famille royale ?
* 4 - Quid du conseil des chevaliers, du rôle du haut conseil ? Qu’est ce qui pourrait les distinguer ?
* 5 - Ouvrir SO à tous les GO (les 10 de la CR) comme Emérite mais ne pas leur donner spécialement accès au Haut Conseil ?
* 6 - Quid des personnes trop peu impliquées parmi les bacheliers / Cadets / Emérites / Chevaliers / Erudits ? On vire ?
* 7 -Quid des chevaliers qui l’ont été de par les anciens statuts ? ils conservent leurs éperons ?




1. Pour moi, c'est un oui, St Ouen étant censé être LA récompense "suprême", ça serait intéressant de garder le côté "perpètuel" de la récompense. De plus, ça permet de voir naitre des lignées de chevaliers royaux. Et comme la formation se ferait par St Ouen lui même (si le texte passe), on est à même de penser qu'ils s'en montreront dignes. Et s'ils n'en sont pas dignes, on peut toujours les virer (voir réponse au point 6).

2. En gros, un collier=un héritage, avec au max une seigneurie par chevalier. Donc, si deux parents ont un seul enfant, une seule seigneurie. S'ils ont deux enfants, chacun en à une. S'ils ont plus de deux enfants, alors ce sont les ainés qui en bénéficient, sauf avis contraire dans le testament des parents.

3. La famille Royale (et je parle là de famille directe) est régie par les mêmes lois que les autres, pour moi. Donc, le Roy est Chevalier sans seigneurie (normal, tout lui appartient déjà...) et son héritier prendra sa place de GM s'il vient à décéder, donc pas de souci. Pour la Reyne qui est chevalier également, elle léguera à l'un de ses enfants sa seigneurie et chevalerie. Après, si le Roy veut adouber ses autres enfants, rien ne peut l'en empecher, mais disons que ça ne se ferait pas automatiquement.
Cela dit, un accès au Haut Conseil pour le Dauphin serait un plus.

4. Alors, plutôt qu'un conseil de chevaliers, j'y verrais plutôt une chambre, où le Haut Conseil peut mettre certains sujets à discussions aux autres chevaliers. D'ailleurs, la chambre pourrait rassembler Chevaliers ET Emérites. Ca pourrait aussi devenir un lieu où ces membres de l'Ordre pourraient discuter avec le HC, proposer des réformes, ce genre de choses.

Le HC, lui, ne propose pas, mais agit. C'est le HC qui décide des directions de l'Ordre, c'est le HC qui peut mettre son véto à une montée en grade, acceptation au sein de l'Ordre, dégradation ou expulsion d'un membre. La chambre des Chevaliers, elle, se contenterait de proposer des noms pour tout cela, et de les voter. Le HC entérine ou pas, et peut prendre des décisions de lui même, sans nécessairement venir chercher l'accord de la Chambre.

5. S'ils sont GO, logiquement, c'est qu'ils ont prouvé leur investissement pour le Roy. Donc, logiquement, rien ne s'oppose à ce qu'ils intègrent l'Ordre.

6. Oui, le HC peut statuer sur un coup de pied au derche des membres non actifs. Me semblerait logique.

7. Pas de rétroactivité sur les lois, ça fait très injustice. Si on veut leur virer leurs éperons, suffit de les virer pour inactivité... ceux qui sont actifs, autant les garder! D'ailleurs, si on vire ceux qui ont été fait sous les anciens statuts, y a plus personne dans l'Ordre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarieAlice
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 178
Fief : : Igny
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Mer 26 Mar - 21:43

Bon, j'ai lu comme tous les participants. Tout compris, euh.. Je pense que je vais devoir relire pour tout intégrer. Ce que j'en ai compris me semble intéressant mais va poser comme d'habitude la question de faire vivre tout ça.

Pour avoir plus d'une fois secoué l'arbre chez les Dames Blanches, je dirai que c'est un travail d'ampleur.

Par contre, je dois donc relire pour voir si j'ai des questions mais là encore, comme chez les Dames Blanches, qui ne participe pas n'a rien à faire là à mon sens. Et pour le fief, un comte qui a deux enfants ne peut transmettre son comté qu'à l'un d'eux. Pour moi le fief de Saint Ouen suit la même logique.

Je relis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebbe
Chevalier


Nombre de messages : 97
Fief : : Roissy-en-France
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Mer 26 Mar - 22:05

Alors j'ai rattrappe le retard que j'avais sur ce sujet et je dois dire que je suis du meme avis que rehaël, alors au lieu de tout redire, je vous invite a relire son dernier post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antoine

avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Mer 26 Mar - 22:24

Concernant la réforme, je ne peux me prononcer ne connaisant pas le système en place et donc n'ayant aucun moyen de comparaison avec l'existant.
Je dirais donc en conséquence qu'en ne considérant pas ce texe comme une réforme, j'aime assez ce q'u 'il représente.
Je reprendrais juste la remarque de LJD juju, attention à ne pas trop s'encombrer de rangs différents. Car plétoire de rang nuit à la continuité du parcours.
ensuite, je n'ai pas bien saisi les prérogatives du Haut Conseil.
Dernier point, même si à priori une réforme semble nécessaire, Saint Ouen doit garder son caractère d'Ordre de mérite, et faire rayonner de cette aura. c'est donc aux members de faire de permettre cela, via leurs actes. Et il ne faut donc pas pour cela que l'ordre devienne une sorte de reconnaissance pour tout et pour rien.

Maintenant les 7 points:
1- Je rappelle que c'est l'Hérauderie qui valide les héritages. Ce n'est donc pas dans les prérogatives de SO de décider si la Seigneurie octroyée à un Chevalier revient à son héritier.

2- Comme pour tout héritage, partage entre les enfants. Donc aucunement besoin de donner deux seigneuries si deux enfants. C'est lors de la rédaction de son héritage qu'il faut voir cela. Je pense donc que le Héraut de So doit travailler en étroite collaboration avec le Héraut en charge des héritages.

3- Le Roy, la question se pose pas.
Pour la Reyne, je ne vois aps l'obligation de la faire Chevalier de l'Ordre. sauf si biensur elle el désire.
Pour les enfants, seuls les reconnus par le Roy ont accès, les illégitimes ou batards restent dehors.

4- je ne saurais répondre car je n'ai aps saisi la différence dans le texte de base entre le conseil des Chevaliers et le Haut Conseil.

5- Je reprends les mots de Rehaël

6- Pour moi la question en se pose même pas. Il faut se montrer digne du prestige qu'est censé avoir SO

7- Oui, ils les conservent. Si à chaque réforme, ils les perdent, alors il n'y a plus de chevaliers, et là soucis. S'ils l'ont mérité au moment où ils le sont devenus, pourquoi le leur enlever. Hormis cas présenté dans le "6"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Mer 26 Mar - 22:59

Il va falloir répéter combien de fois que St Ouen n'est pas strictement un Ordre du Mérite ? Il y avait l'Ordre de Saint Louis pour cela et s'il n'a pas persisté, c'est bien parce qu'il n'était pas question de conserver uniquement le caractère méritoire.
En outre, à partir du moment où l'on fait des chevaliers, il y a un esprit chevalier à y lier, ce qu'il n'y a pas vraiment pour le moment.
Mais St Ouen, ce n'est pas une "bete" médaille qu'on distribue comme dans les ordres du mérite provinciaux ...

Quant au fonctionnement actuel, la charte est affichée à l'accueil du manoir....
Revenir en haut Aller en bas
vinkolat
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Mer 26 Mar - 23:25

Premières réactions :
Citation :
* 1- Conserve-t-on l’héritage des seigneuries pour les héritiers qui feraient leurs preuves ?
Un enfant devenant chevalier de Saint-Ouen peut hériter de la seigneurie familiale, à condition que les seigneuries dormantes n'empêchent pas un homme ou une femme méritante de s'en voir une attribuer. Concrètement, je propose que soit tenu à jour un répertoire des décès, dans l'ordre chronologique. En cas de besoin, la seigneurie dormante la plus ancienne est octroyée, même si un(e) héritier(e) potentiel(le) serait en droit de se la voir octroyée. Priorité aux actes plutôt qu'au sang : la transmission filiale des fiefs de Saint-Ouen doit rester une possibilité, pas une vérité incontournable.
(Antoine, les fiefs octroyés par Saint-Ouen sont ceux du Roy, qui peut choisir ou non de les confier à un héritier. Par contre la responsabilité de valider les dernières volontés reste bien à l'Hérauderie)

Citation :
* 2 - Que faire si un couple de chevalier a plus de deux enfants. Une seule seigneurie pour le couple à hériter ?
Simple : celui qui sera le premier à prouver son mérite choisi celui des deux qui lui plait (ou respecte les testaments parentaux) ... si ils sont toujours libre (cfr. supra), le second prend celui qui reste (ou idem). Les autres, si ils sont méritants, suivent les règles normales.

Citation :
* 3 - Qu’en est-il de la famille royale ?
En ce qui concerne le Roy, jeune, il suit le chemin qui le mène à la chevalerie puis ... fait ce que bon lui semble.
Les héritiers légitimes suivent la règle commune : je doute que sa Majesté souhaite dévaloriser l'Ordre du Mérite par excellence en y forcant l'entrée pour ses enfants débil... heu, moins valeureux.

Citation :
* 4 - Quid du conseil des chevaliers, du rôle du haut conseil ? Qu’est ce qui pourrait les distinguer ?
Le rôle du Haut Conseil est de garder l'église au milieu du village, et de s'assurer de la vie de l'ordre et de l'exécution des décisions prisent. Rien ne doit brider les idées et initiatives des (50) Chevaliers, tous gens ayant largement fait preuve de leur talent, compétence et créativité, je ne le soulignerais jamais assez.

Citation :
* 5 - Ouvrir SO à tous les GO (les 10 de la CR) comme Emérite mais ne pas leur donner spécialement accès au Haut Conseil ?
Saint-Ouen doit être dirigé par Saint-Ouen, au risque de le voir confondu, comme c'est déjà le cas (parfois même en nos murs) ... avec une simple émanation de la Curia Regis.
Les Grands Officiers, comme n'importe quel serviteur du Roy, doivent faire leurs preuves dans les faits avant de rejoindre les rangs de notre méritoire congrégation, au sein de laquelle, qui plus est, on trouve un nombre largement suffisant de gens ayant fait preuve de talent de commandement. De plus, les GO ont déjà largement de quoi remplir chaque journée que fait Aristote.
Que les 5 prévus est droit de regard sur les affaires menés à Saint-Ouen est logique et suffisant.
Personnellement, je conditionnerais l'Eméritat à une approbation à la majorité des Chevaliers.

Citation :
* 6 - Quid des personnes trop peu impliquées parmi les bacheliers / Cadets / Emérites / Chevaliers / Erudits ? On vire ?
Dehors.
Pour les Chevaliers, difficile (impossible ?) il me semble de leur retirer leurs éperons à moins d'un comportement vraiment non chevaleresque. Mais cordon et éventuel fief, oui.

Citation :
* 7 -Quid des chevaliers qui l’ont été de par les anciens statuts ? ils conservent leurs éperons ?
Etant dans le cas, je ne me prononce pas. Mes éperons suivront la décision collégiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rochegarde
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Jeu 27 Mar - 19:06

Je viens de relire tout ca et Kirah tres beau travail .

Le grand conseil mixant chevaliers de Saint Ouen et Go une bonne idée car si l'on veut faire autre chose qu'un ordre du mérite il faudra des actions , du mouvement , de la biere et hum . .des femmes ..no nsimplement une bonne diée car cela fera moins ressemblet Saint Ouen a un ordre de mérite du fait qu'il ne sera pas entièrement sous la coupe de la Curia Regis qui a d'autres choses a faire ? heu suis je le seul à me comprendre la , pas l'impression d'être tres clair .


Citation :

VI - Le Conseil des Chevaliers:

Il regroupe le Haut Conseil et les Chevaliers de l’Ordre
ils décide des entrées admissions parmi les chevaliers


Il va manquer des prerogatives car dit comme ca , les chevaliers ne passeront que quand on leur demandera de voter pour une admission . Ce conseil pourrait par exemple sieger pour toute forme de choix amenant une decision sur l'avenir de l'ordre et soumise par le haut conseil , dans tous les cas celui ci devrait avoir au minimum un role consultatif sur un texte ou une decision avant que celle ci ne soit prise .

Pour le reste , heritage, formation de l'heritier pour decider si celui ci peut acceder au rang de chevalier apres un passage a ecuyer me parait fort bien .


J'en resterais la pour la charte qui est ma fois bien complete , les actions pour faire vivre Saint Ouen n'ayant pas lieu d'apparaitre dans celle ci .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Jeu 27 Mar - 19:20

Au temps pour moi, erreur pour le conseil des chevaliers :

* uniquement des chevaliers dans celui-ci, pas le haut conseil
* admission de nouveau chevalier mais aussi tout ce qui a trait à la formation des chevaliers dont entre autre l'académie militaire, etc.


A noter que ce que j'ai fournis là n'est pas une charte mais simplement un projet où j'ai rassemblé les idées issues des débats qui avaient été lancés ici antérieurement.
L'objectif est surtout que vous apportiez vos critiques au projet et qu'on rédige la charte correspondante.
Revenir en haut Aller en bas
pisan
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 111
Fief : : Dampierre
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Jeu 27 Mar - 22:19

Je viens juste pour dire que je suis en train de lire. et que j'ai bien pris note de toutes les remarques?
Mais que je ne saurais encore m'exprimer sans avoir fait le travail d'approndissement nécessaire. Simplement, en Champagne, nous sommes en train de monter les fameuses "maisons nobbles" qui ontu ne organisation assez militaire pour certaine d'entre elles. Je pense donc faire "vivre" Saint Ouen également au sein de cette maison. Comment? Je dois m'y pencher, quand j'aurai plus de temps. J'ai toutefois, déposé les statuts de cet ordre en mon domaine pour le faire connaître un peu plus.
Vous me pardonnerez donc de ne pouvoir vous en dire plus pour le moment.
Mais je trouve les propsoitions du GEF très intéressantes et parfaitement exposées. Les quelques remarques rapides ont été faites déjà par plusieurs d'enre vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebbe
Chevalier


Nombre de messages : 97
Fief : : Roissy-en-France
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Ven 4 Avr - 19:50

Sans vouloir etre l'oiseau de mauvais augure... Nous avons tous (plus ou moins) lu et reagi a tes idees Kirah. Quelle est la prochaine etape?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Sam 5 Avr - 14:35

Rediger une charte Rolling Eyes

C'est bien là le problème de St Ouen : son conseil ce sont les GO. Or les GO.... sont plus que chargés avec leur office et n'ont pas franchement le temps de s'occuper de l'Ordre.
Démonstration par l'exemple une fois encore.
Revenir en haut Aller en bas
lancelote
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 185
Fief : : Jouy en Josas
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Sam 5 Avr - 15:56

Pourquoi ne pas former un HC avec des membres de Saint OUen qui ont été récompensé pour leurs actions en plus des GO. Les GO auraient alors un simple pouvoir de véto, et donc de controle pour éviter des dérives, mais ce seraient a quelques membres choisis que reviendrai la gestion de l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Sam 5 Avr - 16:48

Euhh lancelote... c'est justement ce qui est proposé là haut...

Le HC sort clairement des mains des GO dans la configuration que je présente. Les GO y ont droit de parole mais pas de vote.

Et le conseil des Chevaliers lui rassemble tous les chevaliers de l'Ordre. Et se penche plutot sur l'aspect formation militaire et accession à la chevalerie.
Revenir en haut Aller en bas
lancelote
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 185
Fief : : Jouy en Josas
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Sam 5 Avr - 17:03

Pas tout à fait Kirah.

ce que je propose c'est que les GO ne soit plus membre décisionnaire du HC. Mais de simples membres exerçant un control a priori. Rien de plus rien de moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   Sam 5 Avr - 17:15

dis moi ... quand tu n'a pas droit de vote, ni droit de véto.... mais simplement droit d'information... où es tu décisionnaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: réforme de Saint Ouen - le projet   

Revenir en haut Aller en bas
 
réforme de Saint Ouen - le projet
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'OREAL va construire un centre de recherche à Saint-Ouen
» L'Abjuration du Cimetière SAINT - OUEN (complet)
» Paris quartier Saint Ouen
» L'église Notre Dame du Rosaire de Saint-Ouen 93
» Zabulon , resto rasta à saint-ouen (93)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manoir de Saint-Ouen près Paris :: Le Manoir :: Archives de l'Assemblée-
Sauter vers: